La fabrication de ciment est au cœur de l'industrie mondiale de la construction. Le procédé demande beaucoup d'énergie et de grandes quantités de carburant pétrolier, de charbon, ainsi que de pneus qui sont brûlés pour générer les hautes températures nécessaires pour faire cuire le ciment. Par conséquent, le gaz d'échappement provenant de la fabrication du ciment contient non seulement de la poussière, mais également une forte concentration de NOx et d'impuretés, telles que le calcium et le soufre, pouvant présenter un défi pour le contrôle catalytique de la pollution de l'air.

Les charges de poussières supérieures à 100 g/Nm³ rendent cette application particulièrement difficile pour le contrôle des émissions catalytiques. La poussière peut boucher les canaux du catalyseur et éroder ce dernier. Mais Johnson Matthey se consacre à la recherche et au développement. En effet, nous avons participé à des tests de catalyseurs dans des réacteurs grandeur nature et de courant de dérive dans des usines de ciment en Allemagne, en Autriche et en Italie et cette expérience nous a permis de développer notre gamme de catalyseurs SCR SINOx® en structure alvéolée et de catalyseurs SCR à plaques SINOx® pouvant gérer la poussière et les polluants caractéristiques des usines de ciment. Utilisés avec les technologies de contrôle de poussière pertinentes, nos systèmes de catalyseur SCR permettent un contrôle de NOx longue durée avec peu de mises hors service pour l'entretien.

Our expert

Volker Strassner (EU)

Volker Strassner (EU)